Assurer la performance d’un procédé de fabrication passe obligatoirement par la cueillette de données et l’analyse de ces dernières. C’est pourquoi des référentiels qualité, tel le Code SQF, rendent le contrôle statistique du procédé obligatoire !

L’utilité de cette approche est assez simple : en industrie alimentaire, où des milliers de produits sont fabriqués chaque jour, il est impossible d’obtenir des produits parfaitement identiques. En fait, le procédé fabriquera des produits semblables, qui respecteront un certain intervalle de valeurs et où la majorité de ces derniers se retrouveront. Pour maximiser l’efficacité, on cherchera donc à évaluer la performance, en termes de constance, de la ligne de production. Le contrôle statistique du procédé est alors l’outil tout désigné pour obtenir une représentation du comportement du procédé de fabrication dans le temps.

Pour pouvoir réaliser ces analyses, on recourt, notamment, aux cartes de contrôle et aux indices de capacité.

Une carte de contrôle correspond :

• au nombre d’unités à prélever sur une ligne de production du procédé soumis à l’évaluation;
• aux mesures et aux graphiques obtenus à partir des données compilées sur le produit;
• aux règles établies pour juger si le procédé de fabrication à l’étude est sous contrôle ou hors de contrôle.

Les cartes de contrôle s’avèrent donc particulièrement utiles lorsque :

• les volumes de production sont considérables;
• les produits fabriqués ont un historique de non-conformité;
• les coûts d’inspection sont importants et que l’on désire les réduire.

Toutefois, pour assurer leur validité et leur pertinence, ces outils doivent reposer sur un ensemble de techniques qui relèvent de la statistique:

1. Notions de statistique descriptive et de distribution normale de données.

L’objectif de la statistique descriptive est de synthétiser l’information contenue dans un ensemble de données. Des concepts tels que les mesures de tendance centrale et de dispersion, ainsi que la loi normale servant de base aux cartes de contrôle par mesures.

2. Cartes de contrôle par mesures et par attributs

Où le type de données recueillies détermine le choix de la carte à utiliser pour analyser le procédé de fabrication à l’étude.

3. Outils d’analyse, dont les indices de capacité

qui permettent de juger si un procédé est en mesure de fabriquer des produits conformes aux spécifications.

Rédactrices : L./M.Guilbault, Blogue GFC Ressources inc.